Le blog et les infos : www.Danemarkculture.net


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LENE BØDKER À GALERIE MARIA LUND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrille
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 322
J'habite : Paris
Réputation : 0
Points : 506
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: LENE BØDKER À GALERIE MARIA LUND   Mar 29 Nov - 16:10

Sculptures




19 novembre 2005 – 7 janvier 2006
Mardi - samedi 12h-19h

GALERIE MARIA LUND - LA GALERIE DANOISE
48 rue de Turenne
75003 Paris

Tél : 01 42 76 00 33
E-mail : galerie@marialund.com



Aller à contresens de nos attentes est souvent une qualité en matière d'art. La surprise nous déstabilise quelque peu, nos sens s'éveillent et nous voilà attentifs, autrement.
La rencontre avec l'univers du sculpteur Lene Bødker se vit de cette manière là.

Sa matière première, le verre, est une matière que nous
« connaissons » depuis des siècles à travers sa présence dans notre vie quotidienne, dans l'art et dans l'architecture, mais devant les œuvres de Lene Bødker nous sommes obligés de réviser notre conception de la matière et de son potentiel. Traditionnellement nous attribuons au verre une idée de légèreté, de transparence et de luminosité, mais entre les mains de Lene Bødker le verre devient dense, sa couleur plus secrète, mate et la lumière semble absorbée par ou enfermée à l'intérieur des sculptures. Loin du « bel objet », des effets faciles, un peu gratuits du verre, les sculptures de Lene Bødker se caractérisent par une grande simplicité. Simplicité dans la forme physique et dans la capacité à exprimer des idées complexes avec peu de moyens et grande clarté.


Son inspiration vient de la nature, du domaine sensoriel et de l'architecture et sert à créer des œuvres qui sont souvent comme des métaphores des états spirituels chez les êtres qui cherchent et réfléchissent (De l'intérieur, La montagne, Seeking the Grail). Des sculptures, allongées, massives, une sorte d'archétype, à la fois chrysalide et momie (exposées à Paris en 2003) s'inscrivent dans son travail sur le temps et la nature même de la vie que nous retrouvons dans Timemeasure, Décalages (2005) et Coupe (2004).


Les formes sont organiques ou strictement géométriques, toujours avec des contours très définis. Vu des cotés, c'est le travail de la surface (polissage, travail au ciseau ou modelage) avec ses qualités sensuelles et tactiles qui capte l'attention alors que la vision de l'intérieur des sculptures réserve des surprises en matière de lumière, de profondeur et de densité pour révéler une sorte de seconde nature.
La combinaison du verre avec le plomb, le béton ou la terre cuite apportent un aspect brut, qui permet une toute autre appréciation du potentiel narratif de ces matières.

Depuis deux ans Lene Bødker a développé un travail où elle allie le verre à la lumière électrique en laissant une lumière diffuse traverser certaines parties de reliefs en verre moulé. Dans le cadre de l'exposition l'installation d'une suite composée de reliefs en verre bleu, travaillé au ciseau, de plaques de plomb et de petits morceaux en terre rouge, constituera des visions vers un lointain, un voyage à travers la matière vers une sorte d'immatérialité ou de dissolution.


Deux techniques, qui commencent par un travail de modelage en terre en passant par un moule en cire, dominent dans l'œuvre de Lene Bødker : la première est celle du verre moulé, très proche des principes de la cire perdue - et dont le résultat sont des pièces massives créées à partir de morceaux de verre qui fondent lors de la cuisson à 900 degrés Celsius; la deuxième celle du verre soufflé dans un moule qui permet de créer des sculptures « creuses », tout en préservant l'empreinte du moule sur la surface extérieure.
Commune aux deux techniques est l'obligation pour l'artiste de tout penser à l'avance jusqu'au moindre détail, car le travail avec le verre ne laisse pas grande place à l'improvisation. La fragilité de la matière est une réalité présente à toutes les étapes du travail de l'artiste au même titre qu'elle constitue un élément inhérent à « la lecture » de ses œuvres.


L'exposition à venir réunit une vingtaine d'œuvres récentes (sculptures, reliefs et installation) et sera la deuxième de Lene Bødker (1958-..) à la GALERIE MARIA LUND. Du 24 au 28 novembre 2005 la galerie présentera également une sélection de ses sculptures à la foire d'art contemporain de Strasbourg, St'art.

Lene Bødker expose régulièrement dans des galeries et des institutions du Nord de l'Europe et aux Etats-Unis. Ses œuvres font partie de collections publiques au Danemark et en Allemagne.
On a attribué à l'œuvre de Lene BØDKER le prix honoraire de Hempel Glass Prize, le prix de la Yutta Cuny-Franz Foundation et le prix et plusieurs bourses de la Fondation pour l'art de l'Etat Danois.
De plus amples informations sur Lene BØDKER sont accessibles sur www.lenebodker.dk




*****




> A partir du 12 novembre 2005 les œuvres de Lene Bødker seront visibles sur le site web de GALERIE MARIA LUND: www.marialund.com

> Edition : à l’occasion de l’exposition un dépliant avec un texte de Lisbeth Smedegaard Andersen, historienne d’art et théologienne est édité. La galerie vous l’adresse sur demande.

> Vernissage : samedi 19 novembre 2005 de 17h à 20h en présence de l’artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.danemarkculture.net
 
LENE BØDKER À GALERIE MARIA LUND
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question Maison - Emission du 13/01/10
» [REPORTAGE] galerie aquarium maison
» Fabrication d'une galerie d'eclairage
» neon dans galerie ou suspendue
» fabrication d'une galerie avec éclairage led !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum, le royaume du danemark :: Culture Danoise :: Architecture, Peinture-
Sauter vers: